ÉPISODE 207 

 

 

Mardi 18 avril 1966

 

Demande en mariage

 

Ann Howard trouve des informations sur une vieille tragédie dans les archives du Clarion. Allison parle à sa mère de son rendez-vous avec Rodney. Leslie reçoit une proposition importante…

 

 

Audience Nielsen 1ère diffusion :

Non communiquée

 

NARRATION : WARNER ANDERSON
Pour une jeune femme qui se nomme Ann Howard, le jeu d’enfants colin maillard a un sens tout particulier et lui laisse un goût amer. Un goût d’horreur. Ann Howard est revenue à Peyton Place pour chasser cette horreur. Si elle peut.

INTRO
Ann Howard regarde les enfants jouer dans le square. Une petite fille a un bandeau sur les yeux.


SCENE 1
Ann Howard entre au Clarion et dit à Elliot qu’elle aimerait consulter d’anciens numéros du journal. Elle recherche tout particulièrement un numéro de l’été 1949. Elliot trouve l’édition en question et la tend à Ann. Ann lit le gros titre : « TRAGEDIE A LA FALAISE. Un jeune garçon de Peyton Place tombe de la falaise sur un rocher ».

Ann se sent défaillir. Elle manque de s’évanouir et Elliot se précipite vers elle, la fait s’asseoir et lui offre un verre d’eau. Elle remercie Elliot et se lève pour partir. Eli entre et admire la plastique de la jeune femme qui s’en va précipitamment.

Intrigué, Elliot demande à son père s’il se souvient de l’été 1949. Eli avoue que non. Il a appris qu’Ann occupe la chambre 17 de la maison d’hôtes et qu’elle a refusé le petit déjeuner de Mme Hewitt. Elliot est impressionné de savoir que son père connaît tous les petits détails de cette ville.


SCENE 2
Ann Howard se rend à un téléphone public et demande à l’opératrice, Mlle Finley, le numéro de téléphone de Maître Steven Cord. Elle lui donne le numéro de son bureau : 555-7171.


SCENE 3
Dans le vestibule du Colonial Post Inn, Steven et Betty enregistrent leur venu avec le réceptionniste Mr Parker. Ce dernier mentionne qu’il connaît Betty depuis une dizaine d’année. Betty se remémore avec lui une situation cocasse lorsqu’ils étaient à l’école. Steven appelle Leslie à la Fabrique tandis qu’il abandonne Betty qui monte dans leur chambre. Ils ont pris une chambre à l’auberge en attendant que leur nouvelle maison soit en état de les accueillir. Steven et Leslie parlent par téléphone interposé de contrats à signer. Leslie accepte de signer en rechignant. Après avoir raccroché, Leslie dit à Julie que ces contrats sont insignifiants et que Peyton utilise ce stratagème uniquement pour l’espionner. Il avoue à Julie qu’il travaille pour Peyton uniquement parce qu’il n’a plus d’argent. Il propose à Julie d’utiliser son premier gain à se payer un bon avocat pour divorcer de George. Puis il lui dit qu’il aimerait bien l’épouser.

Note de Marvin
A cette époque, dans l’état du Massachusetts, comme dans bien d’autres états, on ne pouvait pas divorcer d’un époux qui se trouvait dans un hôpital psychiatrique.


SCENE 4
Chez les Carson, Allison et Constance tricotent pour le futur bébé, tout en écoutant de la musique. Le téléphone sonne. Constance se lève pour répondre. C’est Rodney. Elle tend le combiné à Allison. Rodney se présente comme le « mécanicien graisseux » et demande à Allison si elle veut sortir ce soir. Elle lui dit qu’elle peut le retrouver au garage. Après avoir raccroché, Allison confie à Constance qu’elle n’a jamais été aussi heureuse de toute sa vie. Elle aime Rodney. Constance fait la morale à Allison à propos des valeurs et du mariage d’amour, après avoir confessé que sa grossesse, 19 ans plus tôt, a ruiné toute ses chances en amour.


SCENE 5
Betty et Steven chahutent gentiment tout en riant. Steven lui apprend que Rodney a acheté un garage avec son héritage.
 

 



SCENE 6
Au Shoreline Garage, Rodney est impressionné par les talents de mécanicien de Lee Webber. Lee conseille Rodney en lui disant comment il peut faire des profits. Il parle de construire une clientèle de femmes d’âge moyen qui s’extasieraient devant les muscles saillants du mécanicien. Lee dit à Rodney qu’il doit traiter chaque client comme un ennemi s’il veut faire du profit. Rodney déplore cette tactique et Lee, dans un air de défie, lui lance « Tu n’as qu’à me virer ». Rodney demande à Lee pourquoi il n’a pas acheté le garage lorsqu’il était en vente. Lee est sur la défensive et rappelle à Rodney qu’il a mis son frère dans un collège. Il n’avait donc pas l’argent nécessaire pour payer le garage. « Souviens-toi la falaise, et le cottage où ta mère a assassiné Elisabeth Carson. Et bien, quelque chose d’autre s’est passée là-bas. Un gosse a été poussé du haut de la falaise. Seulement, il n’a pas été tué. C’était mon frère et son nerf optique a été touché. Alors oui, j’ai payé cher pour mettre mon frère aveugle au collège et peut-être que ça fait de moi un héros. Qu’est-ce que tu dis de ça ? ».
 



DANS LE PROCHAIN EPISODE
Ann parle avec Steven, Rodney avec Lee, Constance avec Michael.

ANN : Je ne sais pas par quoi commencer, excepté faire confiance à quelqu’un.
STEVEN : C’est l’affaire de la police.
ANN : Même 17 ans après ?
STEVEN : C’est l’affaire de la police.

RODNEY : C’est le père d’Allison.
LEE : Tu plaisantes ? Je croyais que son nom était Mackenzie. Et tu l’as appelé Carson.

CONSTANCE : Je m’inquiète au sujet d’Allison.
MICHAEL : Vous devez arrêter de vous inquiéter pour elle. Laissez-là tracer son propre chemin.
CONSTANCE : Comme j’ai fait.
 

 

EPISODE 206

LISTE

EPISODE 208